21 Mai

Les six étapes clés d’une vente réussie

Vendre son bien immobilier peut être à l’origine de nombreux questionnements : quel est le prix idéal de mise en vente ? En combien de temps puis-je espérer trouver un acquéreur ? Y a-t-il des formalités administratives ou juridiques spécifiques à respecter ? Comment s’assurer que la vente ira bien jusqu’à la signature de l’acte authentique ? Rares sont les vendeurs qui ne trouvent pas en ces interrogations des sources d’inquiétude et de stress.

Afin de garantir une transaction aussi sécurisée et satisfaisante que possible à nos clients, nous avons développé une stratégie de vente en six étapes clés. Nous vous livrons ici quelques uns de nos secrets !

1. Une estimation au plus proche des prix du marché 

L’estimation est le nerf de la guerre en immobilier, et probablement l’étape la plus difficile. Estimez un bien trop haut et il restera sur le marché pendant des mois, risquant de générer un phénomène de « marchandage » qui lui fera perdre de la valeur au fil du temps. Estimez un bien trop bas et il génèrera des suspicions de la part des potentiels acquéreurs, qui se demanderont s’il n’existe pas des défauts cachés à votre bien et auront donc du mal à formuler une offre. Dans tous les cas, une mauvaise estimation garantit à coup sûr une perte pour le vendeur !

Pour estimer la valeur d’un bien, de nombreux critères sont à prendre en compte. La localisation est le premier critère de recherche des acquéreurs, et c’est un critère crucial puisque le prix au mètre carré peut varier grandement au sein même d’un quartier ! Les caractéristiques intrinsèques du bien (surface, nombre de pièces, extérieurs, exposition, etc.), sa potentielle rentabilité locative, la quantité de biens similaires disponibles sur le marché, la présence ou non d’un locataire en place, et bien d’autres critères encore influeront également sur l’estimation de votre bien. Les outils d’estimation en ligne comme celui disponible gratuitement sur notre site Internet (http://www.evasion-immo.com/estimation,immobiliere.htm#/) permettent souvent de combiner plusieurs de ces facteurs et donc d’obtenir une idée du prix auquel votre bien pourrait se vendre. Ces logiciels simplifient cependant grandement la réalité et omettent de nombreux facteurs difficiles à rationaliser dans les algoritmes qui les composent (par exemple, le bien fait-il face à un verger en fleurs ou à une décharge publique ?). Ils ne peuvent donc pas suffire à estimer votre bien !

A l’agence Evasion Immobilier, en plus de réunir toute l’équipe transaction pour la réalisation de nos estimations afin d’éviter toute subjectivité, nous nous appuyons sur différentes méthodes que nous pondérons selon leur pertinence pour chaque bien évalué, ce qui nous permet d’obtenir une estimation au plus proche des prix du marché. Ensemble, nous analysons les critères objectifs qui définissent chaque bien, et prenons également en compte les émotions qui s’en dégagent, car l’effet « coup de cœur » ne doit pas être négligé !

2. La création d’un dossier sans faille

Les ventes immobilières de logements à usage d’habitation sont de plus en plus réglementées, et rien ne doit aujourd’hui être laissé au hasard. Un dossier incomplet risquerait d’allonger les délais, voire même de provoquer la nullité d’une vente, et donc de faire perdre un temps précieux aux vendeurs comme aux acquéreurs. De plus, les déceptions et craintes naissant à cette occasion du côté de l’acquéreur pourraient risquer d’engendrer une dévaluation du bien.

Le dossier doit donc être constitué sans faille dès le début de la procédure de mise en vente. Pour cela, il doit contenir tous les documents nécessaires à la « parfaite information » des futurs acquéreurs, tel que la loi l’exige. La liste des documents à fournir varie selon le cadre juridique de chaque logement (statut de la copropriété, du lotissement, ou de la maison invidivuelle).

Lors de la constitution du dossier de vente, l’équipe de l’agence Evasion Immobilier opère de nombreuses vérifications relatives à votre bien, qui peuvent influencer sa mise en vente (montant des charges et travaux en copropriété, règlement de lotissement, éventuel droit de préemption, servitudes, conformité des installations, raccordement au tout à l’égoût, etc.). Chaque cas est unique, et une analyse complète de chaque bien nous permet d’offrir à nos clients des conseils sur mesure, afin de leur permettre de prendre des décisions éclairées sur la stratégie à mettre en place. De plus, pour chaque bien vendu en mandat exclusif, nous vous offrons tous les diagnostics techniques nécessaires à la vente !

3. Une entrée sur le marché soignée

A l’heure du tout Internet, des réseaux sociaux et de la photographie haute définition accessible à tous, la publication de votre bien doit être impeccable, car elle conditionne la vision que les prospects en auront à l’avenir. Une mauvaise introduction d’un bien sur un marché ultra-concurrencé ne donnera pas le résultat escompté.

Aujourd’hui, plus de la moitié des connexions sur les sites de recherches d’annonces se font via tablettes et mobiles, d’où l’importance d’une qualité de photos irréprochable. Les photos doivent mettre votre logement en valeur afin de générer des demandes de la part des personnes en recherche de biens tels que le vôtre. L’équipe de l’agence Evasion Immobilier est formée à la réalisation de photos de qualité professionnelle, qui sont prises au meilleur moment d’ensoleillement selon la météo et l’orientation de votre bien.

Le texte de l’annonce doit mettre en avant les caractéristiques principales du logement (surface, nombre de pièces, extérieur, emplacement, etc.), de sorte que les lecteurs puissent avoir en un coup d’œil le maximum d’informations. Il existe également un certain nombre de mentions légalement obligatoires (telles que le résultat du Diagnostic de Performances Energétiques, la surface Carrez si le bien est en copropriété ou encore le prix TTC), même lorsque l’on vend son bien sans passer par un professionnel de l’immobilier. Attention à adopter le bon vocabulaire : par exemple, les abbréviations sont acceptables sur support papier par économie d’espace, mais devraient être évitées sur format numérique !

Enfin, votre annonce doit être la plus visible possible, afin qu’un potentiel acquéreur ne puisse pas passer à côté de votre bien. La plupart des recherches s’effectuent aujourd’hui sur Internet, et c’est donc la ressource qu’il faut exploiter en priorité. Les plateformes comme Se Loger, Logic Immo, Leboncoin ou encore Bien Ici sont aujourd’hui les plus consultées. Une annonce n’aura cependant pas le même impact selon le moment de la semaine ou de la journée où elle sera publiée ! A l’agence Evasion Immobilier, nous savons où, comment et surtout quand mettre en ligne un bien !

4. La présentation du bien sous son meilleur jour

Si les trois premières étapes ont bien été respectées, les prospects vont commencer à vous contacter afin d’obtenir des informations complémentaires sur votre bien et éventuellement de le visiter. Dès le premier contact, il faut pouvoir répondre rapidement et précisément aux prospects. Tout comme vendre, acquérir un bien peut être source de stress, et les éventuels visiteurs ont donc souvent beaucoup de questions, concernant notamment les charges de copropriété, la localisation, les superficies, la qualité et l’état des matériaux, les dépenses énergétiques, etc. Une bonne connaissance de ces informations est donc indispensable, et c’est la raison pour laquelle la politique de notre agence est d’avoir un nombre limité de biens en portefeuille simultanément, ce qui permet à notre équipe de connaitre parfaitement chaque bien.

La réactivité et la disponibilité sont également des ingrédients clés : sans cela, les potentiels acquéreurs risquent de se tourner vers d’autres biens disponibles sur le marché. De plus, au moment de chaque visite, le bien doit être propre et rangé, les volets ouverts, les lumières allumées en hiver, etc. Moins les espaces seront encombrés et plus la décoration sera neutre, plus les visiteurs auront de facilités à s’y projeter et à se laisser aller au plaisir de s’imaginer déjà chez eux.

5. Le suivi et la mise à jour de la stratégie 

Dès la publication de l’annonce, il est possible grâce à des outils dont nous bénéficions à l’agence Evasion Immobilier de suivre la popularité de chaque bien et d’obtenir des détails sur les comportements des prospects tels que le nombre de fois où l’annonce a été lue ou la durée durant laquelle ils ont consulté la page. L’analyse régulière de ces statistiques nous permet d’adapter la stratégie de commercialisation : on peut par exemple remettre un bien en première page pour améliorer sa visibilité, envoyer de façon ponctuelle un email à tous les prospects en recherche d’un bien similaire, ou encore réaliser du « retargeting » sur différents sites partenaires. Sachez en tous cas que la visibilité d’une annonce décroît au fil des jours : vous pouvez vite être relégué au loin et devenir invisible, noyé dans la masse des offres, d’où l’importance de réviser régulièrement la stratégie !

Le suivi des performances de votre bien est également l’occasion pour notre équipe de vous faire un bilan périodique des appels et visites, et d’échanger ensemble sur les décisions qui nous permettront d’assurer une vente dans les meilleures conditions. Nos performances démontrent la pertinence de l’utilisation et de la maîtrise de ces outils.

6. Une signature sans rature

Ça y’est, une offre a été formulée pour votre bien et vous l’avez acceptée ! Il faut alors sans tarder rédiger le compromis afin de sceller les conditions de la vente. La rédaction et la signature du compromis peuvent s’effectuer soit directement en agence (peu le font, mais nous assurons chez Evasion Immobilier ce service déterminant), soit chez le notaire, ce qui, du fait de la nécessité pour ce dernier de reprendre le dossier complet et de l’analyser en détails, peut engendrer des délais de signature plus longs.

Les dernières vérifications sont alors faites, notamment concernant les moyens de financement utilisés par les acquéreurs, et le dossier de vente complet est transmis à chaque partie, y compris au notaire en charge de la signature de l’acte authentique, dans les délais les plus brefs.

En tant qu’intermédiaire, nous sommes et restons à la disposition de chaque partie jusqu’à la signature de l’acte authentique afin de répondre aux éventuels questions de chacun et de garantir un transfert de propriété serein. Nous accompagnons ensuite nos clients lors de la signature finale et de la transmission des clés, un moment magique pour nos vendeurs comme pour nos acquéreurs ! Il ne reste plus qu’à sabrer le champagne…

 

Vous avez des questions concernant cet article ? Vous réfléchissez à un projet de vente et avez besoin de nos conseils pour vous décider ?

Contactez-nous, ou laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons dans les 24h jours ouvrés !

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée